Qui Sommes-nous ?

Qui Sommes-nous ?

Le Quadrille Français se veut avant tout un lieu de reconstitution de l’ambiance et de l’esprit des bals de société des siècles passés.

Né sous l’impulsion de Jacky Jault, le Quadrille Français est aujourd’hui présidé par Yves Ormezzano et cherche à mener depuis dix ans une politique d’exemplarité dans le domaine de la maîtrise des danses grâce à nos maîtres à danser, Yvonne Vart et Patrick Visseq, dans le respect des références historiques (musiques, lieux, tenues, accessoires) et des usages en vigueur dans l’époque représentée. Pratiquer la reconstitution historique impose le devoir moral de ne pas « revisiter » l’histoire à son profit pour occulter les faits ou les personnes marquantes ayant contribué à cette action et à son évolution. Cette valeur d’exactitude est la marque d’une association respectable et contribue à sa grandeur. C’est ainsi que nous retiendrons tout ce que nous a apporté Michelle Nadal qui nous a soutenu jusqu’à ses derniers instants.

L’action du Quadrille Français s’articule donc autour de plusieurs axes en organisant des bals et des évènements historiques, des stages-ateliers pour perfectionner note pratique des danses historiques, mettre en forme des chorégraphies (reconstitutions d’après des écrits des Maîtres à danse comme Cellarius ou Giraudet), en participant enfin à des animations au sein du Cercle du Quadrille (vous pouvez nous joindre à cet effet au travers de notre Page de contact).

Bref, au sein d’une structure d’excellence et à taille humaine où la convialité le dispute à la recherche scrupuleuse de la qualité de reconstitution, nous évoluons aujourd’hui au sein d’un groupe formé d’éminents experts en danse, musique et histoire.

Sur le plan formel, Le Quadrille Français est composé de  sociétaires aux parcours riches et complémentaires. Ces membres à l’expérience solide, autrefois véritables piliers de l’association parisienne « Carnet de Bals », ont choisi de revenir aux fondamentaux des bals de société du XIXème siècle, tels qu’ils se déroulaient dans les demeures bourgeoises, les hôtels particuliers ou les châteaux. Il sont tous férus d’histoire, de danse et de musique.